fond Retour à l'accueil
14/10/2017 - Rencontres Rire avec Hergé
 
Samedi 25 novembre 2017 - Nyon, Musée du Léman
Dimanche 26 novembre 2017 - Gland, Théâtre de Grand Champ

« Je ris de me voir si belle en ce miroir », vocalise la Castafiore. « Je rirais même plus », surenchérissent les Dupondt. Si l’œuvre d’Hergé est pour beaucoup de nos contemporains synonyme d’aventure et d’exotisme, elle est également marquée par un humour décapant, subtilement dosé avec le suspense haletant des Aventures de Tintin. Pas drôles, les pérégrinations du reporter ? Que nenni ! Souvenez-vous des gaffes du capitaine Haddock, des bêtises de Milou, des malentendus du professeur Tournesol : chacun garde en tête les gags mémorables issus des albums d’Hergé.

À l'heure où Paris célèbre « René Goscinny au-delà du rire », c’est bien cette veine comique, souvent sous-estimée, que les Rencontres Rire avec Hergé souhaitent vous faire revivre, dans la joie et la bonne humeur.

  • Rire avec Hergé, c’est d’abord rire en (re)lisant les albums. Les enfants et les familles seront invités à jouer sur les traces de Tintin. Des spécialistes décortiqueront la drôlerie du dessinateur belge et vous feront découvrir des pans moins connus de son œuvre comme les gags scouts ou les satires de presse.
     
  • Rire avec Hergé, c’est ensuite rire par-dessus l’épaule d’Hergé, et remonter aux sources de son humour : la tradition naissante de la bande dessinée, bien sûr, mais aussi le cinéma muet de son enfance ou le théâtre de boulevard.
     
  • Rire avec Hergé, c’est enfin rire à partir de son œuvre. Une table ronde réunira des personnalités issues de milieux divers – spectacle, science, journalisme – qui expliqueront en quoi le comique de Tintin a marqué leur vie et leur carrière professionnelle.

PROGRAMME

SAMEDI 25 NOVEMBRE
LE PROFESSEUR TOURNESOL ET SES DRÔLES D'INVENTIONS
Nyon –  Musée du Léman (Quai Louis-Bonnard 8)

CONFÉRENCES :
 
14h  Du suspense et des gags : l’invention de L’Affaire Tournesol
par Jean Rime, auteur des Aventures suisses de Tintin
 
15h  Les inventions du professeur Tournesol
par Jacques Hiron, auteur des Éditions Moulinsart

 
ANIMATIONS POUR LES ENFANTS ET LES FAMILLES :
 
Chasse au trésor (de Rackham le Route)
Fabrication d'une maquette de sous-marin requin


EXPOSITIONS :


Visite libre du Musée du Léman, avec l'espace « Auguste Piccard »
(sur le célèbre scientifique suisse qui a inspiré le professeur Tournesol) et
l’exposition « Plouf ! Une histoire de la baignade dans le Léman »


DIMANCHE 26 NOVEMBRE
L’HUMOUR D’HERGÉ DANS TOUS SES ÉTATS
Gland –  Théâtre de Grand-Champ (Chemin de la Serine 2)

CONFÉRENCES :

10h  Hergé humoriste
par Jean Rime, auteur des Aventures suisses de Tintin
 
11h   Jeux avec les mots et comique de langage dans Les aventures de Tintin
par Renaud Nattiez, auteur du Mystère Tintin et du Dictionnaire Tintin
 
14h  Hergé spectateur de Chaplin
par Ludovic Schuurman, auteur du Dernier album d'Hergé
 
15h30 Rire avec Hergé - Table ronde
animée par Daniel Bujard (journaliste et président de La Page   cornée et Julie Annen (comédienne)

 
ANIMATIONS POUR LES ENFANTS ET LES FAMILLES :

Evasion des cales du Karaboudjan (escape room)
Fabrication d'une maquette de sous-marin requin
Atelier de dessin des personnages de BD
Toute la journée : coin lecture pour les enfants


 
EXPOSITION :

Exposition éphémère R&G - Rires et Gags chez Hergé

documents rares présentés par le collectionneur Jean-Michel Paccaud et l'association Alpart
 

Possibilités d’acquérir et de faire dédicacer les ouvrages des conférenciers
Service de boisson sur place et restauration à midi (dimanche)


Site Rencontres Rire avec Hergé : https://www.neuvieme-art.ch/

26/09/2017 - A vos agendas
 

Notre prochaine assemblée générale aura lieu au Modern Times Hotel le dimanche 22 octobre 2017 à 15 heures . Elle sera précédée d'une visite guidée au Chaplin's World's Museum le matin et du traditionnel brunch.

Deux autres dates sont à retenir, soit les samedi 25 et dimanche 26 novembre 2017 pour les rencontres et rires avec Hergé, qui auront lieu respectivement à Nyon et à Gland, en partenariat avec « La Page cornée ».

Des informations plus détaillées vous parviendrons très prochainement.


28/03/2017 - Rencontres culturelles de l’Équinoxe
 
L’association Alpart est heureuse de participer aux premières Rencontres culturelles de l’Équinoxe organisées du 7 au 9 avril 2017 à la galerie Trace-Ecart à Bulle (rue de Gruyères 64). Le programme du week-end, concocté par les Éditions Montsalvens et par son président (qui est aussi le nôtre) Francis Antoine Niquille, sera riche et éclectique, mais la matinée du 8 avril sera plus particulièrement consacrée à Tintin avec un espace éphémère sur « Hergé et le livre » ouvert dès 10h dévoilant des trésors livresques de la collection de Jean-Michel Paccaud et une conférence apéritive « Hergé et la littérature » de Jean Rime à 11h.
 
www.montsalvens.ch

26/03/2017 - Anniversaire du Musée Hergé
 
Comme chaque année à l’occasion de l’anniversaire du Musée Hergé à Louvain-la-Neuve, la société Moulinsart et les Amis du Musée Hergé organisent le 20 mai 2017 une journée spéciale pour les associations tintinophiles, à laquelle les membres d’Alpart intéressés sont cordialement invités, sur inscription.
 
Le programme communiqué par les organisateurs est le suivant :
 
● 9h-9h30 : petit déjeuner (offert uniquement aux membres des associations)
 
● 9h30-12h : table ronde « Tintin et la presse » dans  le cadre du colloque international « Tintin au XXIe siècle » qui aura lieu à Louvain-la-Neuve du 17 au 20 mai 2017.
 
● 12h-13h : apéritif (offert uniquement aux membres des associations)
 
● 13h-14h30 : lunch (ouvert à tous, sur inscription) au restaurant du Musée Hergé
 
● 14h30-16h : activité (non précisée)
 
● 16h : goûter (offert uniquement aux membres des associations)
 
Les organisateurs précisent qu’au vu de l’espace disponible, ils devront limiter le nombre d’accompagnants non membres d’une association ou des Amis du Musée Hergé. Ils demandent également de privilégier les moments apéritif, goûter et activité pour (re)visiter le Musée et se rendre à la Librairie. La journée étant placée sous le signe de Tintin au pays des Soviets, ils proposent enfin de porter quelque chose de rouge (vêtement, écharpe, sac, chapeau, chaussures, lunettes, etc.). Les membres présents qui le souhaitent pourront par ailleurs recevoir un abonnement d’une année aux Amis du Musée Hergé (http://admh.museeherge.com).
 
Les membres d’Alpart intéressés – et qui ne se sont pas déjà inscrits par l’intermédiaire d’une autre association comme les Amis de Hergé – sont priés de s’annoncer par e-mail à l’adresse jean.rime@unifr.ch et de payer sur le compte de l’association, avant le 25 avril, la somme de 15 euros pour le lunch donnant droit à un plat + une boisson soft ou verre de vin/bierre (deux plats à choix à préciser lors de l’inscription : plat végétarien Ajapsandali – sorte de ratatouille à base d’aubergines, de poivrons, de tomates et de pommes de terre –  OU bœuf Strogonoff). L’association Alpart regroupera les inscriptions pour la journée et pour le repas, mais elle n’organisera pas un voyage de groupe : à chacun donc de planifier son déplacement en Belgique et son hébergement selon ses envies !
 
Cette année, notre vice-président Jean Rime participera au colloque universitaire « Tintin au XXIe siècle » organisé en partenariat avec le Musée Hergé. Il sera donc sur place pour représenter l’association lors de l’anniversaire du Musée Hergé. Le comité dans son ensemble remercie la société Moulinsart et le Musée Hergé d’associer Alpart à cet événement.

13/01/2017 - ALPART et TINTIN AU PAYS DES SOVIETS à la Brocante de la Gruyère
 
BULLE, Espace Gruyère, 27-29 JANVIER 2017
Exposition
Conférence de Jean Rime, samedi 28 janvier 2017, 16h30, restaurant d'Espace Gruyères :
« Quand les Soviets voient rouge : la modernité du premier reportage de Tintin »



Tintin au pays des Soviets : une antiquité… moderne

88 ans après sa parution en Belgique dans les pages du Petit Vingtième, la première aventure du reporter d’Hergé, Tintin au pays des Soviets, fait à nouveau parler d’elle à l’occasion d’une réédition colorisée inédite, sortie le 11 janvier 2017. L’association Alpart, qui réunit les amis suisses de Tintin, ne pouvait manquer de célébrer cet événement éditorial. Elle a choisi de le faire à l’occasion de la Brocante de la Gruyère, institution bulloise dont elle avait été hôte d’honneur en 2013.

Pourquoi ce lieu ? Parce que si ce Tintin au pays des Soviets en couleurs est bien une nouveauté tirée à pas moins de 350 000 exemplaires, il permet de redécouvrir un album mythique, à l’odeur de soufre, qui a fait les belles heures des bibliophiles et collectionneurs. Sorti en 1930 comme recueil des planches publiées dans un journal catholique en croisade contre les sans-Dieu de Moscou et rapidement épuisé, Tintin au pays des Soviets est longtemps resté indisponible, suscitant les plus folles spéculations des amateurs de 7 à 77 ans. Originellement écarté de la série des Tintin en raison de clichés d’imprimerie détériorés, il n’avait pas ensuite été intégré à la collection des albums en couleur car le trait d’Hergé avait trop évolué entre-temps, et surtout parce que le contexte politique, radicalement différent après guerre, aurait nécessité une actualisation contre-nature. Tout en y reconnaissant des maladresses juvéniles, Hergé s’était toutefois évertué, dès les années 1960, à le faire reparaître dans une version fac-similé. Casterman, craignant l’hostilité des « milieux de gauche » face à ce pamphlet anticommuniste, s’était montré réticent ; mais face à la détermination de son auteur vedette prêt à confier les Soviets à des concurrents (dont les éditions Rencontre de Lausanne), l’éditeur belge avait fini par obtempérer et par mettre sur le marché un volume d’Archives Hergé en 1973. Depuis, la première aventure de Tinitn a été rééditée à maintes reprises, mais toujours dans sa version d’origine en noir et blanc.

Tintin au pays des Soviets n’est donc pas un album inconnu, mais son aspect austère l’avait réduit aux yeux du grand public à sa dimension politique et à son statut de témoignage historique. La colorisation de 2017, qui fait débat puisqu’elle vient briser un tabou, révèle de façon décomplexée le dynamisme de ce récit haletant à l’humour omniprésent. Elle met en valeur la modernité du jeune Hergé, jusqu’ici sous-évaluée : modernité thématique avec la représentation de la vitesse qui soulève la mèche du héros et signe sa naissance ; modernité graphique avec l’utilisation de la bulle de bande dessinée, alors récente, qui imite le cinéma parlant ; modernité médiatique enfin, car Tintin est d’emblée pensé comme un formidable produit d’appel pour l’employeur d’Hergé.
 
Alpart à la Brocante de la Gruyère

Le stand de l’association Alpart retracera le destin de cet album inaugural en montrant des numéros originaux du Petit Vingtième ou la première édition de 1930, mais aussi ses rééditions successives et son internationalisation, notamment dans L’Écho illustré de Genève où Tintin devient un envoyé spécial de l’hebdomadaire romand ! Ces pièces d’exception proviennent de plusieurs collections privées, notamment celle de Jean-Michel Paccaud. Pour les curieux, Jean Rime, rédacteur en chef de la revue Hergé au pays des Helvètes, donnera une conférence sur le thème : « Quand les Soviets voient rouge : la modernité du premier reportage de Tintin ». Celle-ci replacera l’album d’Hergé dans l’écosystème journalistique de l’entre-deux-guerres, mais abordera aussi sans détour la question de fond que pose ce « nouveau » Tintin colorisé près d’un quart de siècle après la mort de son auteur : respect de l’œuvre ou trahison ?

 

10/01/2017 - Bonne année et bonne fête Tintin
 
Bonne et heureuse année à toutes et à tous et Bonne fête à Tintin pour ses 88 ans.

Malheureusement, la rencontre initialement prévue vers la mi-janvier a été annulée. Nous vous tiendrons au courant dès que possible de notre prochain rendez-vous.

Un petit évènement aura lieu vers la fin janvier, autour de Tintin, les Soviets et peut-être d'autres surprises, à suivre...

 
La revue n° 8 paraîtra dans le courant du mois de février 2017.

03/01/2016 - Montagne(s), avec Nicole Niquille et Bernard Pichon
 
10 janvier 2016, 14h30
Montreux, Hôtel Helvétie (av. du Casino 32)

L’association Alpart célèbre le 87e anniversaire de Tintin, né le 10 janvier 1929, en compagnie de Bernard Pichon, le célèbre journaliste voyageur qui eut l’occasion de rencontrer Hergé à plusieurs reprises, et de Nicole Niquille, guide de montagne qui a parcouru les montagnes célébrées dans Tintin au Tibet. Cette journée sera le point d’orgue de la Saison du 9e Art, dont les expositions sont prolongées jusqu’au 7 février 2016.

Un riche programme attend les membres d’Alpart, les amis de Tintin et de la BD (ainsi que nos invités, celles et ceux qui ont permis la réalisation de la Saison du 9e Art).

En quelques lignes :

- Causerie «BéDédicaces : un art au seuil du 9e Art»
- Présentation du N° 7 de la revue Hergé au pays des Helvètes et remise aux membres d’Alpart présents
- Dialogue avec Bernard Pichon et Nicole Niquille
- Palmarès de l’Atelier-Concours de BD pour les jeunes sur le thème «MONTAGNE(S)», par Nicole Niquille
- Vente des dessins de Mibé, Pet, Roulin, Calza, Maret et Alex exposés dans le 9e Art Café en faveur de la Fondation Nicole Niquille Hôpital Lukla – Népal, projet humanitaire que notre association soutient depuis 2007
- Veillée montagnarde autour de la soupe de chalet, du gruyère d’alpage, de la crème de la Gruyère, des meringues de Botterens et des vins d’honneur de la Municipalité de Montreux (sur inscription : alpart@webfan.ch)



 

13/12/2015 - La Saison du 9e Art se poursuit, entre lac et montagnes
 
Après une inauguration festive le 14 novembre dernier, une table ronde et un week-end de brocante, la Saison du 9e Art poursuit son programme d’événements et de rencontres autour de la bande dessinée suisse et internationale.

Les expositions présentées dans les salons de l’hôtel Helvétie seront prolongées jusqu’au 7 février 2016 et seront ponctuées par deux journées thématiques.

L’Affaire Cornavin avec Exem
(20 décembre 2015, 14h30)


Né à Genève en 1951, Emmanuel Excoffier, dit Exem, est un dessinateur connu bien au-delà des frontières helvétiques, en particulier pour son personnage parodique de Zinzin. Ce « jumeau maléfique » de Tintin est né sous son crayon au moment de la mort d’Hergé, pour un numéro d’hommage de la revue Tout Va Bien-Hebdo, et a contribué à lancer sa carrière. Alors qu’il venait de se remettre au dessin en autodidacte, il en fait bientôt sa profession, sous des formes variées : bandes dessinées bien sûr, mais surtout, avec la touche BD, affiches, dessins de presse, illustrations en tout genre et sur tous supports. Influencé par les grands maîtres de la ligne claire, mais aussi par des créateurs aussi divers que Borges, Dubout, Jacovitti ou Cassandre, son art méticuleux et très réfléchi, parfois irrévérencieux mais toujours respectueux, est caractérisé par un usage vertigineux de la citation graphique, par lequel il multiplie les références, les croise et les fait miroiter.

Ouverte à partir du 20 novembre, l’exposition montée dans le cadre de la Saison du 9e Art montreusienne témoigne de ce goût pour les jeux de miroir. "L’Affaire Cornavin" réunit six dessins grand format réalisés pour célébrer la nouvelle gare de Genève et irrigués d’allusions à L’Affaire Tournesol dont la séquence de l’arrivée de Tintin à Genève a paru dans le journal Tintin en 1955, soit il y a tout juste 60 ans.

Dans la conférence qu’il donnera pour inaugurer cet accrochage, Exem dévoilera les coulisses de ces compositions qui font dialoguer, bien davantage qu’il n’apparaît au premier coup d’œil, la mémoire des albums d’Hergé et l’architecture du bâtiment fraîchement rénové.

 

Copyright Exem 2015
 

« Montagnes » avec Nicole Niquille et Bernard Pichon
(10 janvier 2016, 14h30)


L’association Alpart célèbrera le 87e anniversaire de Tintin, né le 10 janvier 1929, en compagnie de Bernard Pichon, le célèbre journaliste voyageur qui eut l’occasion de rencontrer Hergé à plusieurs reprises, et de Nicole Niquille, guide de montagne qui a parcouru les montagnes célébrées dans Tintin au Tibet. Cette journée sera le point d’orgue de la Saison du 9e Art : la causerie « BéDédicaces : un art au seuil du 9e Art » par Jean Rime, l’un des commissaires de l’exposition du même titre à l’hôtel Helvétie, sera suivie d’un dialogue avec Bernard Pichon et Nicole Niquille sur Hergé, mais aussi sur les montagnes, entre Alpes et Himalaya, qu’affectionnent tant le père de Tintin et bien d’autres auteurs de bande dessinée. « Montagne(s) » : voilà justement le thème d’un atelier-concours de BD pour les jeunes dirigé par le dessinateur Mibé durant tout le mois de décembre, dont le palmarès sera dévoilé au cours de la journée. Enfin, les dessins de Mibé, Pet, Roulin, Calza, Maret et Alex exposés dans le 9e Art Café seront vendus en faveur de la Fondation Nicole Niquille Hôpital Lukla – Népal, projet humanitaire que l’association soutient depuis sa création il y a dix ans.

Les expositions de la Saison sont ouvertes de 11 h à 18 h.
Hôtel Helvétie et Lino’s Coffee (9e Art Café), Avenue du Casino 32, Montreux 
05/11/2015 - BéDédicaces - La Saison du 9e Art
 
Combien de bandes dessinées au pied des sapins cette année ? Pour tous les "jeunes de 7 à 77 ans", la BD a un parfum d’enfance et chacun se souvient des albums fiévreusement déballés le matin de Noël. À l’occasion de ses dix ans, l’association Alpart propose un programme varié d’expositions et d’activités pour célébrer la bande dessinée, et notamment l’œuvre d’Hergé. Personne n’a été oublié : les familles et le grand public retrouveront avec bonheur les classiques du 9e Art dans l’ambiance chaleureuse des fêtes, alors que les inconditionnels découvriront des œuvres méconnues et des pièces de collection !

 
 

                                                                                                    
 EXPOSITIONS PROLONGÉES JUSQU'AU 7 FÉVRIER 2016 
                                                                                                    

 

PROGRAMME COMPLET
 

3 expositions de la Saison du 9e Art
Salons de l'Hôtel Helvétie (av. du Casino 32, Montreux), 11h-18h, entrée libre

Noël, jeux et jouets autour de l’œuvre d’Hergé

Hergé a réalisé de nombreuses illustrations sur le thème de Noël, étonnantes et parfois même spectaculaires. Les visiteurs découvriront notamment la série exceptionnelle, et très rarement montrée dans sa continuité, de ses cartes de vœux personnelles, dans lesquelles il laissait libre cours sa fantaisie et à sa virtuosité. À travers les premiers jeux et jouets dérivés de l’univers de Tintin, souvent offerts en fin d’année, les enfants pouvaient vivre de nouvelles aventures avec leur héros favori. Ces amusements d’antan sont entre-temps devenus des objets de collection. Une déclinaison des plus recherchés d’entre eux ravira petits et grands !

Nat Neujean, sculpteur : une "nouvelle dimension" pour Tintin

Nat Neujean, artiste belge né en 1923 et reconnu internationalement, a réalisé avec l’accord d’Hergé un ensemble de sculptures et de statues en bronze d’une expressivité saisissante, dont un Tintin grandeur nature. Ces œuvres d’exception sont montrées en Suisse pour la première fois.

BéDédicaces

La dédicace de bande dessinée a un statut ambigu. Adulée par les fans, décriée par certains auteurs, elle reflète la situation de cet « objet culturel non identifié » que reste la BD. À travers un accrochage inédit d’une soixantaine de dédicaces originales, le public retrouvera avec bonheur, dans le trait vivifiant de leurs auteurs, des personnages aussi connus que Tintin, Spirou, Obélix, Lucky Luke ou encore Titeuf.

Le public découvrira en outre un diaporama retraçant les 10 ans d’Alpart ainsi que des idées cadeaux pour Noël.


2 expositions temporaires : cartes blanches aux auteurs romands
Au Lino’s Coffee (av. du Casino 32, Montreux), transformé le temps d’un hiver en 9e Art Café,
et à l'hôtel Helvétie (même adresse), entrée libre

Du dessin de presse à la bande dessinée : six dessinateurs romands – Alex, Calza, Maret, Mibé, Roulin et Pet
Du 14 novembre au 12 décembre, rencontre avec les artistes le 22 novembre
 EXPOSITION PROLONGÉE JUSQU'AU 9 JANVIER 2016 

L'Affaire Cornavin avec Exem
Du 20 décembre au 7 février, vernissage et conférence d’Exem le 20 décembre


rencontres et conférences
Salle Louis XV de l'Hôtel Helvétie, entrée libre

14 novembre 2015, 11h : « Tintin au Tibet : une œuvre d’art ? », conférence par Olivier Rumpf, dans le cadre de l’assemblée générale d’Alpart (dans la limite des places disponibles pour le public)

14 novembre 2015, 12h : Inauguration officielle de la Saison du 9e Art

22 novembre 2015, 14h30 : Table ronde « Du dessin de presse à la bande dessinée » avec les dessinateurs Alex, Calza, Maret, Mibé, Roulin et Pet, animée par Patrick Vallélian, rédacteur en chef de Sept.info

5-6 décembre 2015, 11h – 20h : Au paradis des chineurs et des collectionneurs : bourse et marché de la BD d’occasion

20 décembre 2015, 14h30 : « L’affaire Cornavin », conférence d’Exem et vernissage de son exposition

10 janvier 2016 : Anniversaire de Tintin – Fête de clôture de la Saison du 9e Art avec conférence de Xavier Colin sur Tintin et la géopolitique, en présence de Bernard Pichon et Nicole Niquille


5 Ateliers-concours pour les jeunes

Tous les mercredis du Marché de Noël de Montreux, une véritable initiation à la BD ! Encadrement par des dessinateurs professionnels (uniquement sur inscription : alpart@webfan.ch). Palmarès et exposition des œuvres le 10 janvier lors de la fête de clôture.


10 ans pour Alpart !

En 2015, l’association Alpart, fondée le 14 novembre 2005, a fêté son dixième anniversaire à travers plusieurs événements dans toute la Romandie. Après une exposition sur Tintin au Tibet à Bulle en janvier, la Brocante de Pâques à Payerne, les « Rencontres Hergé à Gland » co-organisées avec l’association littéraire La Page cornée, le tout nouveau festival Delémont’BD et la Fête du livre de Saint-Pierre-de-Clages, la Saison du 9e Art vient clore ces festivités en beauté, dans l’esprit de Noël.

Le comité d'Alpart et le comité d'organisation de la Saison du 9e Art tiennent à remercier toutes les institutions et tous les particuliers qui les ont soutenus - en faisant un don, en prêtant des pièces exposées, en participant au montage ou au gardiennage, etc. - et qui rendent possible cet événement d'envergure offert au public pour Noël.

Un merci particulier à Montreux Noël et à la Commune de Montreux qui ont intégré la Saison du 9e Art à la programmation du Marché de Noël de Montreux.

 

21/08/2015 - Alpart hôte d'honneur de la Fête du livre de Saint-Pierre-de-Clages
 
En 2005, à l’initiative d’une poignée de passionnés, était fondée l’association Alpart (Les amis suisses de Tintin). Initialement limitée à un comité d’organisation constitué pour fêter le centenaire de la naissance d’Hergé, l’association ne s’est ouverte au public qu’à la fin août 2010, à l’occasion de la Fête du Livre de Saint-Pierre-de-Clages : en un week-end, près d’une centaine de tintinophiles confirmés ou en devenir ont adhéré à l’association. Cinq ans plus tard, ils sont quelque 400 membres ! C’est ce double anniversaire – 2005 et 2010 – que célèbre l’association Alpart en revenant à Saint-Pierre-de-Clages cette année du 28 au 20 août. Plongez-vous dans les livres qui gravitent autour de Tintin : les célèbres albums, bien sûr, mais aussi les ouvrages qui ont influencé leur créateur et ceux qu’ils ont inspiré à leur tour.

Le stand de l’association Alpart sera décoré aux couleurs du monde entier ! Le public de 7 à 77 ans y découvrira quelques-unes des multiples traductions des albums de Tintin dans des langues et étrangères ou dialectes parfois inattendus. Le chinois, l’arabe (avec dessins inversés pour respecter le sens de la lecture), mais aussi… le patois gruérien, le Bärndütsch, le romanche ou le latin n’ont plus de secret pour Tintin ! Cette sélection d’albums, parmi des centaines de traductions dont certaines sont devenues introuvables, provient de la collection exceptionnelle du tintinophile Jean-Michel Paccaud. Les visiteurs pourront également rencontrer les dessinateurs de l’Atelier du Radock : Mibé, Calza et Roulin, et même repartir avec leur caricature !

Pour les plus curieux, Alpart propose deux conférences de Jean Rime, auteur des Aventures suisses de Tintin :

« La fusée lunaire de Tintin, entre imaginaire et réalité » – samedi 29 août, 17h00, salle de l’Office du tourisme

Hergé a envoyé Tintin sur la Lune dès 1950, soit près de vingt ans avant l’exploit d’Apollo 11. Pour dessiner cette formidable aventure technique et humaine, il a dû imaginer une fusée capable de symboliser le rêve de toute une génération, à la fois crédible sur le plan scientifique et suffisamment ancrée dans les projections collectives d’alors. En partant de « toute [la] petite bibliothèque » qu'Hergé s'était constituée sur la question, cette conférence montrera comment la fusée lunaire de Tintin a été conçue à un moment charnière de la vie personnelle et artistique du dessinateur, et comment elle est devenue l’un des objets cultes de la bande dessinée et plus largement de l’art populaire du XXe siècle.

« Les aventures suisses de Tintin » – dimanche 30 août, 14h00, salle de l’Office du tourisme

Chacun se souvient que dans L’Affaire Tournesol, Tintin visite notre pays, de l’hôtel Cornavin de Genève jusqu’aux rues de Nyon. Mais le public ignore souvent que si cet album est aussi bien documenté, c’est parce qu’Hergé connaissait très bien la région, où il séjournait souvent depuis le milieu des années 1940. De 1922, date de sa découverte des Grisons avec les scouts, à 1982, année de ses dernières vacances au Tessin, il aura arpenté la Suisse de long en large, par monts et par vaux, au point que son œuvre s’en trouvera durablement influencée. Nos compatriotes lui ont bien rendu cet intérêt, puisque les Aventures de Tintin ont été publiées durant une cinquantaine d’années dans L’Écho illustré, faisant de cette revue la seule à avoir suivi la carrière d’Hergé de part en part. Comme il le reconnaissait lui-même, les Suisses romands en sont devenus « de vieux amis de ses séries ».

Cet événement fait partie du programme d'événements cuturels que l’association Alpart a mis sur pied pour son dixième anniversaire en 2015 et qui se prolongera jusqu’au début 2016. Après une exposition sur Tintin au Tibet à Bulle en janvier, la Brocante de Pâques à Payerne dont elle était hôte d’honneur, les « Rencontres Hergé à Gland » co-organisées avec l’association littéraire La Page cornée et le festival Delémont’BD, elle invite le public à BéDédicaces – Saison du 9e art à Montreux (Hôtel Helvétie), du 15 novembre 2015 au 10 janvier 2016, qui comprendra expositions, conférences, rencontres avec des dessinateurs, ateliers de bande dessinée et bien d’autres surprises encore.


Site web de la Fête du Livre : www.village-du-livre.ch

24/06/2015 - Alpart à Delémont'BD
 
Après la Brocante de Pâques à Payerne et les Rencontres Hergé à Gland, l'association Alpart participera à la première édition du nouveau festival de Suisse romande, Delémont'BD, du 3 au 5 juillet. L'association tiendra un stand où elle présentera ses activités et Jean Rime donnera une conférence dans le cadre de l'exposition du festival "Covers from Space" le dimanche 5 juillet à 14h00 au Musée Jurassien de Delémont.

Présentation de la conférence :
"La fusée de Tintin : entre imaginaire et réalité"


Hergé a envoyé Tintin sur la Lune dès 1950, soit près de vingt ans avant l’exploit d’Apollo 11. Pour dessiner cette formidable aventure technique et humaine, il a dû imaginer une fusée capable de symboliser le rêve de toute une génération, une « machine à avancer le temps » à la fois crédible sur le plan scientifique et suffisamment ancrée dans les projections collectives d’alors. Cette conférence montrera comment il s’y est pris, entre travail documentaire et assimilation de toute une culture du voyage aérospatial, et comment la fusée lunaire de Tintin est devenue l’un des objets cultes de la bande dessinée et plus largement de l’art populaire du XXe siècle.

Delémont'BD marquera une étape dans le programme romand du 10e anniversaire de l'association Alpart, qui se poursuivra lors de la Fête du livre de Saint-Pierre-de-Clages à la fin août puis dans une Saison du 9e Art à Montreux, entre novembre 2015 et janvier 2016.


 

Copyright Zep / Delémont'BD

19/05/2015 - Rencontres Hergé à Gland
 
Le 21 juin 2015, l'association Alpart sera partenaire de l'association littéraire "La Page cornée" pour une journée spéciale "Rencontres Hergé à Gland", en présence de plusieurs invités au nombre desquels Philippe Goddin. Cet événement s'inscrit dans le programme des festivités du 10e anniversaire de l'association Alpart.

Retrouvez le programme ci-dessous :

 



28/03/2015 - Alpart à la Brocante de Pâques de Payerne
 
L’Aventure commence à la Brocante ! Rappelez-vous le début du Secret de la Licorne : Tintin, flânant au marché aux puces, tombe sur une magnifique maquette de bateau qui le lance sur la piste du trésor de Rackham le Rouge. Comme son personnage, Hergé aussi aimait à fréquenter le Vieux-Marché de Bruxelles ou les boutiques des antiquaires. Aujourd’hui, c’est à la brocante, chez les libraires spécialisés ou lors de ventes aux enchères que les « amis de Tintin » dénichent les vieux albums, les anciens numéros de L’Écho illustré qui ravivent leurs souvenirs d’enfance ou les pièces rares qui enrichissent leurs collections. Mille sabords ! Dix ans après sa création, l’association Alpart est hôte d’honneur de la 15e Brocante de Pâques à Payerne (Halle des fêtes), du 3 au 5 avril.

À la Brocante, l’association Alpart donnera à chacun, petit ou grand, l’occasion de se replonger dans l’univers de Tintin. Sur son stand, les visiteurs pourront découvrir ses nombreuses activités et admirer quelques pièces de la collection de Jean-Michel Paccaud, notamment diverses illustrations où Hergé a représenté la fête de Pâques. Grâce à un coin « brocante », les tintinophiles pourront même repartir leur album sous le bras ! Le samedi, Jean Rime et le dessinateur broyard Mibé dédicaceront l’ouvrage Les Aventures suisses de Tintin, le coffret Le Radock fait son cinéma ainsi que leurs travaux respectifs.

Une étape vers la Saison du 9e art

Cette participation à la Brocante de Pâques s’inscrit dans le cadre des festivités du 10e anniversaire de l’association Alpart. Entamée à Bulle en janvier avec un accrochage sur Tintin au Tibet à la galerie Gumy, cette tournée suisse romande passera ensuite par différents lieux et s’arrêtera enfin à Montreux où se tiendra, du 13 novembre 2015 au 10 janvier 2016, une Saison du 9e art consacrée à l’œuvre d’Hergé et plus largement à la création de bande dessinée en Suisse romande. Expositions originales ou inédites en Suisse, rencontres, conférences et animations pour les plus jeunes seront au programme.


Informations : http://www.brocplumett.ch 

 

 

Voir ci-dessous l'article du Journal de Moudon du 26 mars 2015 :

 
 

06/01/2015 - L'association Alpart fête ses dix ans à Bulle
 
Fondée à Bulle par une poignée de passionnés le 14 novembre 2005, l’association Alpart (Les amis suisses de Tintin) n’était à l’origine qu’un comité d’organisation constitué ad hoc pour mettre sur pied un événement à l’occasion du centenaire de la naissance d’Hergé deux ans plus tard. Suite au succès rencontré par l’album en patois gruérien L’Afére Tournesol, l’association s’est ouverte au public il y a cinq ans et est devenue un acteur reconnu du monde de la bande dessinée en Suisse romande. Elle fête ses dix ans en 2015, avec un programme qui – retour aux sources oblige – commence à Bulle le 10 janvier, jour du 86e anniversaire de Tintin.

Alpart de retour à Bulle : le programme du 10 janvier

L’ouverture de la saison tintinophile d’Alpart se fera en deux temps :

16 h, Centranim, rue du Marché 16, Bulle
« Tintin reporter : œuvre personnelle ou mythe médiatique ? » – Conférence de Jean Rime


Chacun sait que Tintin est reporter, mais on ne le voit (presque) jamais écrire. Et pourtant, ses aventures ont été pensées dans la presse et pour la presse. Cette « logique médiatique », qui implique son lot de contraintes et de déclinaisons parfois collectives, a été contrée, dès le milieu des années quarante, par une « logique de l’œuvre » par laquelle Hergé s’est efforcé de faire admettre le caractère éminemment personnel de sa création, refusant par exemple que d’autres dessinateurs prennent le relais après sa mort. 86 ans jour pour jour après les premiers pas du héros dans le journal belge Le Petit Vingtième, il est temps de se pencher sur cette autre histoire de Tintin.

17 h, galerie Daniel Gumy, rue du Marché 18, Bulle
Vernissage d’une rétrospective sur Tintin au Tibet


Pour ouvrir l’année de son dixième anniversaire, l’association Alpart présente à la galerie Gumy une petite exposition sous cadres avec quelques documents rares et peu connus sur l’œuvre d’Hergé, visible jusqu’à la fin mars. Saison hivernale oblige, le thème choisi est Tintin au Tibet, éloge de la montagne et de l’amitié réalisé entre 1958 et 1960, l’album préféré et sans doute le plus personnel du dessinateur belge. Les visiteurs découvriront, grâce aux archives ouvertes par le collectionneur Jean-Michel Paccaud, sources d’inspiration, processus de création et séquences abandonnées de cette œuvre majeure du neuvième art.

Le vernissage sera aussi l’occasion de détailler le programme des activités 2015, notamment l’organisation d’un week-end de rencontres autour de la bande dessinée, à Montreux les 14 et 15 novembre prochains.

 

 

La journée se conclura par un repas partagé dans un restaurant bullois pour les membres inscrits à cette journée. Merci au journal en ligne Sept d'avoir annoncé l'événement [lire le communiqué].

26/10/2014 - Alpart à bédéMANIA
 
L'association Alpart sera l'un des invités du festival bédéMANIA qui se tiendra à Corminboeuf (canton de Fribourg) du 7 au 9 novembre prochains. À l’occasion de bédéMANIA, l’association Alpart proposera deux conférences de Jean Rime, auteur des Aventures suisses de Tintin, révélant les liens nombreux et parfois insoupçonnés entre Hergé et notre pays.

Grâce à la collection exceptionnelle du tintinophile Jean-Michel Paccaud, son stand sera décoré aux couleurs de la célèbre fusée de On a marché sur la Lune et le public pourra y découvrir documents et anecdotes sur l’une des plus fascinantes aventures de Tintin. Le choix de ce thème marque les 60 ans de On a marché sur la Lune et correspond parfaitement à cette édition de bédéMANIA dédiée aux "objets volants identifiés" !

Horaire des conférences :

Les deux conférences sont autonomes, mais complémentaires.

Le 9 novembre 2014  à 14h à la Mansarde : "Les aventures suisses d’Hergé" (retracera des liens personnels et professionnels entre Hergé et la Suisse)

Le dimanche 9 novembre 2014 à 16h à la Mansarde : "Les aventures suisses de Tintin" (révélera comment Tintin a été diffusé dans notre pays, et comment artistes locaux et grand public se sont réappropriés son univers.

L’Espace culturel La Mansarde : route du Centre 25, 2ème étage, porte voisinant l’administration communale, à 50m du lieu du festival.

Pour plus d'informations sur le festival : www.bedemania.ch 
28/07/2014 - Alpart au Marché folklorique de Bulle
 
Le jeudi 31 juillet et le jeudi 7 août, l'association Alpart sera présente au Marché folklorique de Bulle (stand devant le 18, rue du Marché). Elle présentera ses activités au public, qui pourra notamment faire signer Les Aventures suisses de Tintin de Jean Rime ou (re)découvrir L'Afére Tournesol en patois gruérien !

Vous trouverez ici des informations sur le Marché folklorique de Bulle.
En partenariat avec www.gumy-encadrements.ch

22/06/2014 - Conférence aux Journées tintinophiles de Senlis
 
En vertu d'une amitié bien ancrée entre l'association Alpart et l'association senlisienne Les tintinophiles c'est nous, notre vice-président Jean Rime se rendra pour la quatrième fois aux Journées tintinophiles de Senlis, le premier week-end de juillet, et y présentera une conférence sur le thème "De quoi Tintin est-il le nom ? Mythe personnel et oeuvre collective", lors de laquelle il proposera de généraliser certaines hypothèses de son ouvrage "Les aventures suisses de Tintin" à une réception plus large de l'oeuvre d'Hergé tout en revenant sur le récent débat concernant le devenir de l'oeuvre d'Hergé.

La conférence aura lieu au Prieuré Saint-Maurice le samedi 5 juillet à 15h. Le programme complet des Journées tintinophiles de Senlis est lisible sur le blog de l'association Les tintinophiles c'est nous.

Cet été, les alentours de Paris seront décidément bien lotis en manifestations tintinophiles : en plus des traditionnelles Journées de Senlis, signalons l'exposition "Tint'inconnu en parodies" (14 juin - 30 août) à la médiathèque Jacques-Baumel de Rueil-Malmaison, nouvel avatar de "Tintin à Fribourg" et "Objectif Penthes" (en savoir plus). Même si Alpart n'a pas participé à l'élaboration de cette exposition qui met en avant les réalisations de certains dessinateurs suisses, une vitrine lui a été consacrée, de même qu'à nos confrères belges des Amis de Hergé. Le commissaire de l'exposition est à nouveau l'historien Alain-Jacques Tornare.

15/05/2014 - Alpart partenaire du festival européen Strasbulles
 
Du 6 au 8 juin 2014, l'association Alpart aura le plaisir d'être partenaire programme de Strasbulles, festival européen de bande dessinée de Strasbourg. Elle tiendra un stand dans le "pavillon suisse", pays invité d'honneur de cette septième édition.

 

Copyright Strasbulles 2014
 

"La Suisse, présente le site du festival, est le berceau de la bande dessinée : c’est à Genève en 1833 que Rodolphe Töpffer imprime la première bande dessinée. Depuis, ce pays n’a pas cessé de former parmi les plus grands auteurs du 9e art, jusqu’à une nouvelle génération qui a été un des moteurs de la révolution esthétique et éditoriale des années 90." Or Tintin, jeune homme belge devenu héros universel, a été presque malgré lui, et reste, un moteur essentiel de ce renouveau de la création bédéique en Suisse.

Apparu dans l'hebdomadaire romand L'Écho illustré dès 1932, à une époque où il comble une quasi-absence de la BD en Suisse, il a suscité les vocations de plusieurs générations de scénaristes et dessinateurs helvétiques. Même s'ils ont été, dans leurs débuts artistiques, plus proches de Franquin ou Peyo, des dessinateurs comme Cosey ou Derib (voir notre revue 4) reconnaissent combien l'oeuvre d'Hergé les a marqués, et se souviennent des conseils prodigués par le père de Tintin. Ces auteurs, qui ont  notamment été publiés par le journal Tintin, ont été suivis au seuil des années 1980 par une jeune garde que symbolise notamment le numéro de Tout-Va-Bien Hebdo publié à la mort d'Hergé sur l'initiative d'Ariel Herbez, où un certain Exem faisait ses débuts de parodiste. Plus récemment, Zep, père d'un autre personnage à mèche blonde, rendait hommage à un "auteur immense".

Mais si Tintin a marqué la Suisse, la réciproque est vraie aussi : la Suisse, ses paysages, ses valeurs ont inspiré Hergé, dans sa vie professionnelle et personnelle, dans une mesure qui dépasse largement la précision documentaire de L'Affaire Tournesol.

C'est ce portrait de Tintin en passeur que l'association Alpart aimerait mettre en lumière : médiateur de la BD en Suisse, trait d'union entre les pays et les cultures. Elle le fera au moyen d'un cycle de deux conférences, autonomes l'une de l'autre mais complémentaires, qui révéleront ce que Hergé doit à la Suisse et ce que la Suisse lui doit :


« Les aventures suisses d’Hergé »
Salle de l'Aubette (35 place Kléber), samedi 7 juin 2014, 18h
Hergé était belge, indéniablement, mais toute sa vie personnelle et professionnelle a été irriguée d’affinités électives avec la Suisse. En 1922, un premier voyage avec les scouts se révèle décisif pour l’éclosion de sa conscience artistique. Dix ans plus tard, un hebdomadaire romand devient l’un des premiers journaux où s’exportent les Aventures de Tintin, participant ainsi à l’universalisation du héros. Après-guerre, en pleine crise existentielle, le dessinateur se réfugie de longs mois au Tessin ou sur les rives du lac Léman, dont il se souviendra en imaginant L’Affaire Tournesol. Tintin au Tibet, enfin, coïncide avec sa rencontre d’un psychanalyste zurichois et le début de l’album reflète avec humour ses randonnées alpines. En définitive, dans les jours heureux comme aux heures les plus noires, l’autre petit pays lui aura servi d’exutoire. Sa vie et sa carrière s’y impriment comme en pointillés. Relier entre elles chacune de ces aventures suisses fait émerger de l’homme et de l’artiste un portrait nuancé et inattendu. À travers ses réverbérations helvétiques s’éclaire aussi le complexe entre sa destinée et celle de sa création.


« Les aventures suisses de Tintin »
Salle de l'Aubette (35 place Kléber), dimanche 8 juin 2014, 14h30
 
« Les Suisses romands sont de vieux amis de mes séries », reconnaissait volontiers Hergé. En effet, depuis plus de huitante ans, les Aventures de Tintin font partie intégrante de leur environnement culturel. Si, dans les années trente,  l’hebdomadaire L’Écho illustré helvétisait explicitement le reporter belge pour faciliter l’adhésion des plus jeunes, les lecteurs ont ensuite relayé par eux-mêmes son imprégnation dans les réalités locales. Signes d’un compagnonnage de longue haleine avec Tintin, les réinvestissements de la série peuvent prendre une voie officielle – c’est le cas des traductions en langues régionales – ou emprunter des chemins de traverse : témoignages de lecteurs, dessins de presse, parodies… Ce n’est donc pas un hasard si Tintin a influencé l’évolution de la bande dessinée suisse ! Au-delà du cas singulier de la réception helvétique de l’œuvre d’Hergé, cette conférence interroge plus largement ce qu’on a coutume d’appeler le « mythe Tintin » et montre par quels processus des livres destinés initialement aux enfants deviennent une œuvre majeure de la culture du XXe siècle et de notre patrimoine imaginaire collectif.

Ces deux conférences seront données par Jean Rime, vice-président de l'association Alpart, animateur de la revue Hergé au pays des Helvètes  et auteur en 2013 d'un cahier sur Les Aventures suisses de Tintin (Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg, disponible auprès de l'association Alpart).

Pour en savoir plus :
Le site du festival Strasbulles

11/04/2014 - À la découverte de la Belgique avec Alpart
 
L'association Alpart est heureuse de proposer à ses membres un voyage culturel et tintinophile en Belgique, du 22 au 25 mai 2014, à l'occasion du cinquième anniversaire du Musée Hergé de Louvain-la-Neuve. Marché aux puces spécial "Tintin", animation de fête, rencontres avec d'autres associations de passionnés et accueil par l'équipe du Musée sont au programme, mais aussi la visite de Bruges, de Bruxelles, sans oublier, sur le retour, une escale au Centre Pompidou Metz.

Le programme complet et toutes les informations pratiques 
Inscription et questions : contact@association-alpart.ch 


Le Vieux Marché dans Le Secret de la Licorne de Spielberg © Sony-Paramount
06/01/2014 - "Les oiseaux d'Hergé" pour les 85 ans de Tintin
 
Ce 10 janvier, Tintin fête les 85 ans de sa création. Comme chaque année, c'est à cette date hautement symbolique que l'association Alpart démarre sa saison culturelle. Cette année, cette première rencontre sera placée sous le signe chanteur des "oiseaux d'Hergé". Elle aura lieu au Muséum d'histoire naturelle de Genève, qui consacre actuellement aux oiseaux une grande exposition.

Le comité de l'association Alpart vous souhaite une excellente année 2014 en compagnie des "amis suisses de Tintin".

PRÉSENTATION DE LA CONFÉRENCE
 
Dans les Aventures de Tintin, Milou est sans conteste le roi des animaux. Mais le bestiaire d'Hergé est aussi rempli de drôles d'oiseaux. Souvenez-vous : le condor menaçant du Temple du Soleil, la pie voleuse des Bijoux de la Castafiore, les ironiques perroquets de Tintin au Congo, de L'Oreille cassée ou du Trésor de Rackham le Rouge... Sans oublier les peu recommandables frères Loiseau ou le célèbre « Rossignol milanais » !
 
Sous la forme d'un dialogue entre ornithologie et tintinologie, l'association Alpart et le Muséum d’histoire naturelle de Genève vous invitent à partir sur la piste de ces « bêtes à plumes » et de leurs significations dans les albums d'Hergé, le jour même des 85 ans de Tintin.
 
Conférence de Jean Rime (Alpart) et Laurent Vallotton (commissaire de l'exposition "Oiseaux" du Muséum d'histoire naturelle)
Muséum d’histoire naturelle de Genève (1, route de Malagnou)
10 janvier 2014, 19h30
 

05/01/2014 - "Tintin, la nuit" à la Nuit des Musées de Bâle
 
Le 17 janvier prochain, l'association Alpart sera présente pour la première fois à Bâle, dans le cadre de la Nuit des Musées du Cartoonmuseum Basel, qui présente actuellement l'exposition "Der Fall Herr G. & Co." consacrée aux "aventures de la ligne claire".

À la nuit tombée, Jean Rime se demandera comment Hergé représentait l'obscurité au moyen de la "ligne claire", son style si caractéristique qui n'admet en principe ni les variations de couleurs ni les ombres... L'occasion de redécouvrir de nombreuses scènes emblématiques des Aventures de Tintin où Hergé excelle dans son art du clair-obscur. La conférence sera présentée en français, et d'autres animations en allemand sont prévues en marge de cette magnifique exposition, adaptée de la rétrospective "Les Aventures de la ligne claire" montée en 2012 à BD-FIL, avec notamment des originaux d'Hergé.

"Tintin, la nuit : l'obscurité de la ligne claire d'Hergé"
Conférence de Jean Rime
Cartoonmuseum Basel (St. Alban Vorstadt 28)
17 janvier 2014, 19 h.

Lien vers la page de la Nuit des Musées au Cartoonmuseum
 

29/10/2013 - Les Aventures suisses de Tintin
 
Le 4 novembre 2013, la Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg publie Les Aventures suisses de Tintin, un ouvrage signé de notre vice-président Jean Rime. Vous appréciez ses conférences sur Hergé et la Suisse et regrettez de ne pas pouvoir en garder un souvenir illustré ? Vous n'avez pas encore eu l'occasion de participer à une rencontre organisée par Alpart ? Alors cet ouvrage est fait pour vous ! Vous pouvez l'obtenir en écrivant à contact@association-alpart.ch

 
Copyright BCUF - Mibé

L'OUVRAGE

Depuis plus de huitante ans, les Aventures de Tintin font partie intégrante de notre imaginaire culturel. Si, dans les premiers temps, le reporter belge était explicitement helvétisé pour faciliter l’adhésion des plus jeunes, ses lecteurs ont ensuite relayé par eux-mêmes son imprégnation dans les réalités locales. Signes d’un compagnonnage de longue haleine avec Tintin, les réinvestissements de la série peuvent prendre une voie officielle – c’est le cas de L’Afére Tournesol en patois gruérien – ou emprunter des chemins de traverse, comme le montre l’étonnante seconde vie du professeur Cantonneau « de l’université de Fribourg », personnage de L’Étoile mystérieuse. Ce cahier parcourt toutes les « aventures suisses » du célèbre reporter : celles qu’il a vécues autour du lac Léman dans L’Affaire Tournesol, celles que lui ont prêtées de nombreux dessinateurs romands, celles surtout que plusieurs générations de lecteurs ont partagées avec lui et qui nous le rendent si familier.
 
Cet ouvrage comprend deux parties : « Les Aventures suisses de Tintin » – qui reprend en l’actualisant le texte initialement destiné au fameux catalogue Tintin à Fribourg : dits et interdits, détruit sur demande des ayants droit d’Hergé – et un chapitre inédit consacré aux « Aventures suisses d’Hergé ». Cette nouvelle publication a, quant à elle, reçu l’approbation et le concours de la société Moulinsart SA. C​'est la raison pour laquelle elle peut vous être proposée par l'intermédiaire de l'association Alpart.


L'AUTEUR

Jean Rime enseigne la littérature française du XIXe siècle à l’Université de Fribourg. Il prépare actuellement une édition critique du Rouet des brumes de l’écrivain belge Georges Rodenbach et s’intéresse parallèlement à différentes formes de culture populaire et médiatique. Auteur en 2003 d’un ouvrage sur la publication de Tintin dans L’Écho illustré, il s’est notamment spécialisé dans l’étude des liens entre Hergé et la Suisse. Il poursuit ses recherches dans le cadre de l’association Alpart (Les amis suisses de Tintin), dont il est vice-président. Depuis 2010, il assure la coordination de la revue annuelle Hergé au pays des Helvètes.


Informations pratiques : Jean Rime, Les Aventures suisses de Tintin, Fribourg : Bibliothèque cantonale et universitaire, 2013, 44 p. en quadrichromie, nombreuses illustrations, couverture souple avec rabats, sortie le 4 novembre 2013, vendu au prix de CHF 25.- port compris (25 € port compris dans l'UE).
Pour commander : contact@association-alpart.ch 
 

24/09/2013 - Alpart à Tramlabulle !
 

Du 27 au 29 septembre, l’association Alpart est invitée à Tramlabulle, le festival BD de Tramelan (BE). À cette occasion, le public pourra découvrir l’exposition « Tintinophiles, quel âge a votre héros ? » présentée au Club 44 de La Chaux-de-Fonds en début d’année. L’exposition sera vraisemblablement prolongée jusqu’au cours du mois d’octobre.
Descriptif de l’exposition : Tout le monde connaît les aventures de Tintin, mais le grand public ignore généralement que ces vingt-trois albums, de Tintin au pays des Soviets (1929) à Tintin et les Picaros (1976), ont été dessinés sur près de cinquante ans et reflètent d’autant plus le contexte de leur création qu’ils ont été publiés d’abord dans la presse. Cette inscription dans le temps tranche avec le visage éternellement jeune de Tintin, un adolescent sans famille, sans enfance et sans vieillesse sur qui les années semblent ne pas avoir de prise. Tintin serait-il à la fois un « héros sans histoire » et un « héros dans l’histoire » ? Peut-être même est-il devenu, au fil de ses aventures, un « héros au-delà de l’histoire », un mythe populaire qui superpose les aspirations de l’Europe au XXe siècle et les grands récits universels tels que la conquête spatiale ou la chasse au trésor...  À partir de documents d’époque, l’exposition retracera cette aventure artistique, mais aussi ses « interstices ». Les visiteurs découvriront ainsi ce que faisait Tintin entre deux albums, sa vie quotidienne au château de Moulinsart avec le capitaine Haddock et le professeur Tournesol.
En marge de l’exposition, Jean Rime donnera une conférence sur le thème « Vivre Tintin en Suisse : de L’Écho illustré à L’Afére Tournesol en patois gruérien » le samedi 28 septembre à 19h00 et le dimanche 29 septembre à 15h30 (durée : environ 1 h).
Descriptif de la conférence : « Les Suisses romands sont de vieux amis de mes séries », aimait à dire Hergé. En effet, les Aventures de Tintin sont lues dans notre pays depuis plus de huitante ans : avant même que les albums n’y soient distribués, elles ont été publiées dès 1932 dans l’hebdomadaire catholique L’Écho illustré puis dans une kyrielle d’autres périodiques. Si, dans les premiers temps, le reporter belge était explicitement helvétisé pour faciliter l’adhésion des plus jeunes, ses lecteurs ont ensuite repris à leur compte de semblables procédés de réappropriation : traductions en langues régionales, adaptations locales sous forme de spectacles, parodies en tous genres… Qu’ils suivent la voie officielle ou qu’ils empruntent parfois des chemins de traverse, ces multiples façons de « vivre Tintin » en Suisse signifient le plus souvent, pour leurs initiateurs et leurs lecteurs, une volonté de renouer tout à la fois avec leur terroir et avec leur enfance, c’est-à-dire d’interroger avec humour leur propre identité.
Sur le stand d’Alpart, les membres actuels ou futurs pourront découvrir le nouveau numéro fraîchement imprimé de la revue Hergé au pays des Helvètes (voir ci-dessous).

Informations : www.tramlabulle.ch

23/09/2013 - Demandez le nouveau numéro !
 
La cinquième livraison de la revue annuelle d’Alpart, Hergé au pays des Helvètes, sera présentée en avant-première à l’occasion de Tramlabulle. 48 pages de découvertes hergéennes et d’analyses étonnantes, avec encore plus de couleur que les dernières années ! La vedette de ce numéro sera Bianca Castafiore, objet d’un dossier fouillé. Les lecteurs découvriront aussi comment Hergé aurait pu, à la fin des années quarante, réaliser un album inédit pour la Suisse ! Bien d’autres surprises encore jalonnent ce numéro que les membres recevront chez eux courant octobre.

 


(c) Alpart / Hergé-Moulinsart 2013

22/09/2013 - Un automne 2013 riche en événements tintinophiles !
 
En plus des conférences annoncées ci-dessus, d’autres événements d’envergure sont consacrés, en totalité ou en partie, à notre héros préféré :
  • « Tintin à Fribourg : dits et interdits » (sur les parodies de l’œuvre d’Hergé) se poursuit jusqu’au 26 octobre à la Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg. Pour la fin de l’exposition est attendue la publication d’un cahier intitulé Les Aventures suisses de Tintin rédigé par Jean Rime, destiné à remplacer le catalogue initial, retiré de la vente.

    Informations : http://www2.fr.ch/bcuf/Dynamic.aspx?c=69
     
  • « YACKS, YÉTIS, YOGIS – le Tibet dans la bande dessinée », du 14 juillet au 10 novembre 2013 au Musée Reitberg de Zurich. Notre compatriote Cosey y est abondamment represente, mais impossible de faire l’impasse sur Tintin au Tibet, dont le dessin animé a notamment été diffusé lors de la Nuit des Musées de Zurich le 7 septembre dernier.

    Informations : http://www.rietberg.ch/fr-ch/expositions/yaks,-yetis,-yogis.aspx
  • « Lemancolia », une exposition au Musée Jenisch de Vevey (à voir du 21 juin au 13 octobre) sur les représentations artistiques du lac Léman, du Moyen Âge à nos jours. Une section est consacrée à Hergé, entre Vallotton et Godard, qui aborde les venues du créateur de Tintin sur la Côte à la fin des années quarante ainsi que les magnifiques planches originales de LAffaire Tournesol qui montrent Tintin sur ou dans le lac. À noter que cette exposition a fait l’objet d’un très beau catalogue, rédigé par le commissaire de l’exposition Dominique Radrizzani, qui comporte un chapitre entier sur Hergé, avec des reproductions de planches originales de L’Affaire Tournesol.

    Informations : http://www.museejenisch.ch/fre/exposition/lemancolia
  • « Die Abenteuer der Ligne claire. Der Fall Herr G. & Co.  », Cartoonmuseum de Bâle, 26 octobre 2013 – 9 mars 2014 : une reprise de la magnifique rétrospective sur la ligne claire présentée à BD-FIL (Lausanne) en automne 2012. Notre membre Ariel Herbez en est l’un des initiateurs et l’affiche est signée Exem. À noter que le 17 janvier 2014 en soirée, Alpart est invité à animer la Nuit des Musées avec une causerie de Jean Rime sur le thème « Tintin, la nuit : l’obscure clarté de la ligne d’Hergé ».

    Informations : site du Cartoonmuseum Basel

22/09/2013 - Conférences sur Hergé en septembre - octobre
 
Outre les conférences organisées dans le cadre de Tramlabulle (voir ci-dessus), trois rencontres sont prévues en Suisse romande, à ne pas manquer :
  • 25 septembre à 18h30, à la Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg : conférence de Benoît Peeters sur le thème « Hergé, la bande dessinée faite homme » (organisée par la Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg et par l’Alliance française de Fribourg dans le cadre de l’exposition « Tintin à Fribourg : dits et interdits »)

    Entrée libre
    Informations : http://www2.fr.ch/bcuf/Dynamic.aspx?c=69
     
  • 12 octobre à 17h, à la Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg : Table ronde avec les dessinateurs de presse ou auteurs de parodies Richard Aeschlimann, Alex, Roulin, Sen, et les auteurs Jean Rime (sous réserve) et Alain-Jacques Tornare (organisée dans le cadre de l’exposition « Tintin à Fribourg : dits et interdits »)

    Entrée libre
    Informations : http://www2.fr.ch/bcuf/Dynamic.aspx?c=69
  • 13 octobre à 16h, au Musée Jenisch de Vevey : conférence de Dominique Maricq, archiviste aux Studios Hergé (Bruxelles), sur le thème « De Moulinsart aux rives du lac Léman : Hergé et la Suisse, une grande histoire d’amour », à l’occasion du finissage de l’exposition « Lemancolia », consacrée aux représentations artistique du lac Léman, et dont une section est consacrée à Hergé.

    Entrée : sur inscription (CHF 18.-)
    Informations : http://www.museejenisch.ch/eng/evenement/conference_2

22/09/2013 - Rallye pédestre "Tintin" à Nyon
 
Dans le cadre de la 3e Fête de la vigne de Nyon, la Jeune Chambre internationale La Côte vaudoise et l’École de musique de Nyon s’associent pour organiser un rallye pédestre dans les rues de Nyon sur le thème « Tintin ». Les participants auront ainsi l’occasion de voir ou revoir les lieux immortalisés par Hergé dans L’Affaire Tournesol.

Informations : http://www.fetedelavigne.ch/

22/09/2013 - Assemblée générale 2013 de l'association Alpart
 
L’association Alpart tiendra son assemblée générale à Fribourg (Musée Gutenberg) le dimanche 1er décembre. Les membres recevront avec leur revue toutes les informations relatives à cette date à agender immédiatement !

16/01/2013 - Alpart hôte d'honneur de la 15e Brocante de la Gruyère (25-27 janvier)
 

L’Aventure commence à la Brocante ! Rappelez-vous le début du Secret de la Licorne, célèbre album d’Hergé adapté au cinéma par Steven Spielberg : Tintin, flânant au marché aux puces, tombe sur une magnifique maquette de bateau qui le lance sur la piste du trésor de Rackham le Rouge. Comme son personnage, Hergé aussi aimait à fréquenter le Vieux-Marché de Bruxelles ou les boutiques des antiquaires. Aujourd’hui, c’est à la brocante, chez les librairies spécialisés ou lors de ventes aux enchères que les « amis de Tintin » dénichent les vieux albums et les anciens numéros de L’Écho illustré qui ravivent leurs souvenirs d’enfance ou les pièces rares qui enrichissent leurs collections. « Mile tsankor ! » Six ans après la sortie de L’Afére Tournesol en patois gruérien, l’association Alpart est de retour à Bulle en qualité d’hôte d’honneur de la 15e Brocante de la Gruyère.
 



Le début du Secret de la Licorne vu par Spielberg (c) Sony/Paramount

À la Brocante, l’association Alpart donnera à chacun, petit ou grand, l’occasion de se replonger dans l’univers de Tintin. Sur son stand, les visiteurs pourront se documenter sur ses nombreuses activités et découvrir la complicité que, pendant plusieurs dizaines d’années, Hergé a nouée avec notre pays. Grâce à un coin « brocante », les tintinophiles pourront même repartir leur album sous le bras !
Des animations ponctuelles viendront compléter le programme :
 

  • Tous les après-midi sur le stand : dédicace de Joseph Comba, traducteur de L’Afére Tournesol en patois gruérien.
     
  • Vendredi 25 janvier, 17h30 : « Tintin et les Fribourgeois » par Jean Rime (env. 25 minutes)
     
  • Samedi 26 janvier, 15 h : « Tintin au pays des Helvètes : 80 ans d’amitié ! » par Jean Rime (env. 1 heure)
     
  • Dimanche 27 janvier, 11 h : « Tintin au pays des Helvètes : 80 ans d’amitié ! » par Jean Rime

> Voir le site de la brocante.


14/01/2013 - Franc succès pour l'anniversaire de Tintin à La Chaux-de-Fonds
 
En 1953, un lecteur écrivait à Hergé : « Je crois que vous feriez salle comble à La Chaux-de-Fonds ». Soixante ans plus tard, cette étonnante prédiction était toujours d’actualité : ce 10 janvier, la soirée au Club 44 – vernissage d’une exposition puis conférence pour fêter les 84 ans de Tintin le jour de son anniversaire – ont connu un franc succès. En l'absence de Tintin en personne, c'est le comité qui a été, à sa grande surprise, invité à souffler les bougies d'un gâteau.

L’événement a été largement couvert par la presse :
 
  • Dominique Bosshard, « Tintin, cet éternel adolescent », L’Impartial, 9 janvier 2013 [lire]
    [article publié aussi dans L’Express].
     
  • Emmanuel Coissy, « À 84 ans, Tintin continue de ruer dans les brancards », 20 Minutes (Lausanne), 10 janvier 2013 [lire]
     
  • Joëlle Romain, Émission « Format A3 » de la radio RTN du 10 janvier [écouter]
     
  • Adrien Juvet, « Tintin, un héros hors du temps », BNJ TV, 10 janvier 2013 [voir],
     
  • Lena Würgler et Thierry Grünig,  « Tintin s'expose au Club 44 », reportage de la télévision Canal Alpha, 14 janvier 2013  [voir]

13/01/2013 - Hergé et la Suisse : une fin d'année 2012 riche en nouveautés
 
La fin de l’année 2012 a été marquée par plusieurs parutions consacrées, en totalité ou en partie, aux liens entre Hergé et la Suisse. On mentionnera en premier lieu l’article synthétique de Dominique Maricq, « Hergé et la Suisse », publié dans le numéro 4 de la revue en ligne des Amis du Musée Hergé, qui évoque en quelques pages les voyages privés d’Hergé dans notre pays, la genèse de L’Affaire Tournesol ou encore la publication de Tintin dans L’Écho illustré. Un beau panorama donc, documenté notamment grâce à des articles parus précédemment dans notre revue Hergé au pays des Helvètes. (Pour plus d’informations, voir le site des Amis du Musée Hergé : http://admh.museeherge.com/)
 

(c) Hergé/Moulinsart 2012 - www.tintin.com
 

Dans sa monumentale Encyclopédie historique du journal Tintin (éd. Kronos, 2012), Alain Lerman consacre quelques pages à Rataplan / Tim, la variante helvétique – et bilingue – du célèbre hebdomadaire franco-belge. Une documentation précise bienvenue pour cette publication qui n’était guère connue, jusqu’à présent, qu’à travers quelques mentions dans notre revue ou, pour l’édition germanophone, dans les ouvrages en allemand de Volker Hamman (Ein Blick ins Atelier Hergé ; Hergé. Eine illustrierte Bibliographie). L’Encyclopédie historique du journal Tintin peut être commandée auprès de son auteur (as_lerman@yahoo.fr).
 


N’oublions pas, enfin, deux ventes aux enchères récentes ayant proposé des lots en lien avec la Suisse. Lors de la vente « Bandes dessinées » d’Artcurial (23-24 novembre), deux beaux documents ont été attribués : l’exemplaire de L’Affaire Tournesol dédicacé par Hergé à ses amis suisses Charlie et Line Fornara (lot 283) et une carte postale illustrée d’autoportraits envoyée depuis le Valais (lot 569). Le descriptif de ce document fait même allusion à notre revue, où il a été publié en 2010 ! Preuve réjouissante qu’Hergé au pays des Helvètes est devenu une référence en la matière. (Télécharger le catalogue).

Nous avons aussi reçu – mais trop tard pour le communiquer à nos membres – le beau catalogue de vente sur offre Scriptura (Perlé, Luxembourg) de décembre 2012. Parmi les lots proposés, le n° 29 avait de quoi intéresser les tintinophiles suisses puisqu’il s’agissait de du bleu de coloriage de quatre chromos « Voir et Savoir » (série L’Aviation. Des origines à 1914) parmi lesquels figurait le Tintin « appenzellois » évoqué dans notre revue 2011, p. 22.

Pour conclure cette revue des publications, on signalera en passant la brochure Vingt ans de fête du livre éditée par la Fête du Livre de Saint-Pierre-de-Clages (VS), notre partenaire en 2010. La double page consacrée à la 18e édition (p. 38-39) fait largement écho à la collaboration avec notre association. (JR)
 

03/01/2013 - Conférence-exposition au Club 44 (La Chaux-de-Fonds"
 
Le comité de l'association Alpart vous souhaite une belle année 2013. Notre saison tintinophile s'annonce sous les meilleures auspice avec la conférence-exposition « Tintinophiles, quel âge a votre héros ? » organisée par le Club 44 de la Chaux-de-Fonds, le jour de l’anniversaire de Tintin, ce jeudi 10 janvier dès 19h (64, rue de la Serre à La Chaux-de-Fonds, www.club-44.ch).

Le programme de cette soirée thématique se présente de la façon suivante :

19h15 : Vernissage de l'exposition "Tintinophiles, quel âge a votre héros ?"

Tout le monde connaît les aventures de Tintin, mais le grand public ignore généralement que ces vingt-trois albums, de Tintin au pays des Soviets (1929) à Tintin et les Picaros (1976), ont été dessinés sur près de cinquante ans et reflètent d’autant plus le contexte de leur création qu’ils ont été publiés d’abord dans la presse. Cette inscription dans le temps tranche avec le visage éternellement jeune de Tintin, un adolescent sans famille, sans enfance et sans vieillesse sur qui les années semblent ne pas avoir de prise. Tintin serait-il à la fois un "héros sans histoire" et un "héros dans l’histoire" ? Peut-être même est-il devenu, au fil de ses aventures, un "héros au-delà de l’histoire", un mythe populaire qui superpose les aspirations de l’Europe au XXe siècle et les grands récits universels tels que la conquête spatiale ou la chasse au trésor... À partir de documents d’époque, l’exposition retrace cette aventure artistique, mais aussi ses "interstices". Les visiteurs découvriront ainsi ce que faisait Tintin entre deux albums, sa vie quotidienne au château de Moulinsart avec le capitaine Haddock et le professeur Tournesol.

Entrée libre.
Exposition ouverte les soirs de conférence ou sur demande durant les heures de bureau (032 913 45 44) jusqu'au 28 mars 2013.


20h15 : Conférence de Jean Rime "Les âges de Tintin. Du reporter du Petit Vingtième au héros universel"

Le 10 janvier 2013, Tintin fête ses 84 ans. Depuis sa création en 1929, ses aventures ont reflété les bouleversements majeurs du XXe siècle : Seconde Guerre mondiale, Guerre froide, conquête spatiale ou encore avènement d’une société des mass media. Pourtant, de son voyage au pays des Soviets à la récente adaptation du Secret de la Licorne par Steven Spielberg, le jeune homme semble ne pas avoir pris une ride : son âge dans les albums oscille, aux dires de son créateur, entre quatorze et dix-sept ans. Quel lien le célèbre reporter, immuable mais constamment aux prises avec l’actualité, entretient-il avec le temps qui passe et avec sa propre temporalité ? A-t-il eu une enfance, est-il destiné à vieillir et à mourir ? Serait-il concevable d’en écrire une "biographie" dont les albums ne dévoileraient que quelques épisodes ? Et pourquoi continue-t-il à nous fasciner dans un monde devenu très différent du sien ? Voilà autant de questions à travers desquelles sera abordé le mystère de Tintin, à la fois personnage fermement arrimé à son époque et héros universel caractéristique d’une mythologie moderne.

Entrée CHF 15.- / AVS, AI, chômeurs CHF 10.- / étudiants CHF 5.-

06/12/2012 - Assemblée générale à Nyon
 
Ce samedi 8 décembre aura lieu l'assemblée générale annuelle de l'association Alpart, à Nyon (VD), ville représentée dans L’Affaire Tournesol et hôte, jusqu’au début de l’année prochaine, d’une exposition sur la bande dessinée Alix de Jacques Martin (qui a longtemps travaillé aux Studios Hergé).

Voici le programme de la journée :

14 h 15 Rendez-vous à l’entrée du Musée romain de Nyon, rue Maupertuis, pour les personnes inscrites à la visite guidée (voir ci-dessous).

14 h 30 Visite guidée de l’exposition « Archéo Alix » par Christophe Goumand, commissaire de l’exposition.

15 h 45 Assemblée générale à la Salle du Conseil de Nyon, Ferme du Manoir, Place du Château

17 h 00 « Tintin face au texte : lettres, journaux, pancartes et autres incursions textuelles dans l’univers graphique hergéen », conférence de Marine Borel, jeune chercheuse à l’université de Fribourg spécialisée dans la bande dessinée

18 h 00  Repas au Restaurant du Marché, www.lecafedumarche.ch
13/10/2012 - Un samedi 13 octobre mémorable
 
Ce samedi 13 octobre 2012 fut un jour mémorable. À 17h00, au Sentier (VD), a été inaugurée l'exposition "Aux pays d'Hergé" présentée à la galerie L'Essor avec la collaboration de l'association Alpart et la collection de Jean-Michel Paccaud (voir l'annonce de la Feuille d'Avis de la Vallée de Joux). L'exposition peut être visitée jusqu'au dimanche 11 novembre, où l'association Alpart présentera une conférence sur "Tintin au pays des Helvètes : 80 ans d'amitiés (1932-2012).

Quelques heures avant le vernissage était inaugurée, dans la commune de Givisiez (FR), l'allée Paul-Cantonneau, du nom d'un professeur fictif de l'université de Fribourg apparaissant dans L'Étoile mystérieuse, Les 7 Boules de cristal et Le Temple du Soleil. Jean Rime, vice-président de l'association Alpart, était invité à y prononcer une allocution sur la vie du savant.

La presse régionale et nationale a largement relayé cette information :

 
Copyright La Liberté


26/09/2012 - « Au(x) pays d’Hergé », exposition au Sentier (VD)
 
Jean-Michel Paccaud, originaire de la Vallée de Joux et membre du comité d’Alpart, présentera sa collection à la galerie L’Essor au Sentier (VD) du 13 octobre au 11 novembre 2012. Intitulée « Au(x) pays d’Hergé », l’exposition retracera toute la carrière d’Hergé à travers des documents rares (éditions originales, anciens numéros du Petit Vingtième, du journal Tintin ou de L’Écho illustré, sérigraphies numérotées). Si les vingt-quatre aventures de Tintin seront au centre de cette rétrospective, les autres facettes du travail d’Hergé ne seront pas oubliées : ses autres bandes dessinées (Jo et Zette, Quick et Flupke, Popol et Virginie) bien sûr, mais aussi son œuvre d’illustrateur, de publicitaire, ses dessins en lien avec le scoutisme et, puisque la fin de l’année approche déjà, ses réalisations de Noël.

Le vernissage, ouvert au public, aura lieu le samedi 13 octobre à 17h00.

Pour marquer la fin de l’exposition, Jean Rime présentera une conférence sur le thème « Tintin au pays des Helvètes : 80 ans d’amitiés (1932-2012) » le 11 novembre à 16h00. La conférence sera suivie d’un verre de l’amitié.

Adresse de la galerie L'Essor : Grand-Rue 2, 1347 Le Sentier, tél. 078 628 04 30 (M. Luc Ramu)
Voir l'affiche et le programme complet.



26/09/2012 - Voyage à Moulinsart
 
L’association Alpart organise un voyage gastronomique et culturel à Cheverny du 20 au 22 octobre 2012. Le château de Cheverny a inspiré Hergé pour le château de Moulinsart et présente une exposition permanente sur « Les Secrets de Moulinsart ». Les membres d’Alpart ont déjà eu l’occasion de s’inscrire, mais il reste quelques places. N’hésitez pas à vous inscrire en prenant connaissance de la documentation ci-dessous et en contactant Francis A. Niquille (contact@association-alpart.ch).

Voir le programme du voyage




L'illustration du voyage, (c) Mibé

26/09/2012 - Inauguration de l'allée Paul-Cantonneau à Givisiez (FR)
 
Les membres de l'association Alpart savent, depuis la parution de la revue Hergé au pays des Helvètes n° 4,  que le professeur Paul Cantonneau, de l'université de Fribourg, personnage fictionnel représenté dans L'Étoile mystérieuse, Les 7 Boules de cristal et Le Temple du Soleil, s'est vu dédier une rue par la commune de Givisiez, dans l'agglomération fribourgeosie.

Le Conseil communal de Givisiez a prévu une petite manifestation pour inaugurer l'Allée Paul-Cantonneau, le samedi 13 octobre 2012 à 11 h. Le comité de l'association Alpart participera à cette inauguration publique (avant de se rendre dans le canton de Vaud pour le vernissage de l'exposition au Sentier le même jour, voir ci-dessus). Jean Rime, vice-président de l'association et "collègue" de Paul Cantonneau à l'université de Fribourg, a été invité à prononcer une brève évocation de la vie et des oeuvres du personnage créé par Hergé.

Les personnes intéressées trouveront toutes les informations utiles sur le site de la commune de Givisiez et dans ce document.
 


26/09/2012 - Passion BD - Exposition d'une collection de produits dérivés (Moudon)
 
Depuis le 28 avril et jusqu'au 25 novembre 2012, le Musée du Vieux-Moudon (rue du Château 50) expose une collection de produits dérivés de la BD (pas seulement Hergé !) appartenant à un membre de notre association, René Meillard.

Toutes les informations sur le site du Musée du Vieux-Moudon.

23/09/2012 - Alpart dans La Liberté
 
Le quotidien fribourgeois La Liberté du samedi 22 septembre 2012 consacre une brève aux activités de l'association Alpart et à sa revue Hergé au pays des Helvètes. Actualité oblige, l'accent est mis sur l'inauguration prochaine de l'allée Paul Cantonneau à Givisiez.

Lire l'article de La Liberté (dans la colonne gauche de la page)

20/09/2012 - Alpart à la Nuit des Musées ce samedi
 
Si vous n'avez pas eu l'occasion de visiter, lors du Festival BD-FIL de Lausanne le week-end dernier, la magnifique exposition "Les aventures de la ligne claire", ne manquez pas de la voir jusqu'à ce dimanche à l'Espace Arlaud (place de la Riponne). Vous pourrez y admirer des originaux d'Hergé - parmi lesquels la couverture de Tintin en Amérique et un crayonné de Coke en stock -, mais aussi des dessins et planches de Jacobs, Jacques Martin, Bob de Moor et d'une soixantaine d'autres dessinateurs, anciens ou actuels, comme Ted Benoit ou notre ami Exem, créateur de la magnifique affiche de l'exposition.
 
L'exposition "Les aventures de la ligne claire" participera à la Nuit des Musées samedi 22 septembre. Des visites guidées sont au programme (16h, 18h, 20h, 22h) ainsi qu'une rencontre avec Exem (19h), mais aussi une conférence de Jean Rime co-organisée par Alpart, dont le sujet est de circonstance : "Tintin, la nuit : l'obscure clarté de la ligne d'Hergé". Elle sera donnée à 21 h, à l'Espace Arlaud de Lausanne, au milieu de l'exposition !
 
(voir p. 15)
18/09/2012 - Alpart dans L'Objectif (Lune ?)
 
Apès l'Écho Magazine (voir ci-dessous), Tintin a encore frappé, mais dans L'Objectif de Fribourg. À l'occasion de BD-FIL, Jean Rime, coordinateur de la revue Hergé au pays des Helvètes, est l'invité de la rédaction. L'article est centré sur l'affaire Paul Catonneau, détaillée dans la dernière revue de l'association, mais les activités de l'association sont également présentées.

Lire l'article
Le site de L'Objectif

12/09/2012 - "Tintin a encore frappé" dans L'Écho
 
À quelques jours de BD-FIL 2012, l'Écho Magazine (anciennement Écho illustré), le journal qui avait introduit Tintin en Suisse en 1932, consacre une belle page à la revue n° 4 de l'association Alpart.

Lire l'article
Le site d'Écho Magazine

03/09/2012 - Les 80 ans de Tintin en Suisse
 

L'Écho illustré, 3 septembre 1932. © Hergé-Moulinsart 2012

C’est le 3 septembre 1932, il y a 80 ans, que l’hebdomadaire romand L’Écho illustré introduisait les bandes dessinées d’Hergé en Suisse. Bien que mouvementée, la publication de Tintin au pays des Soviets marque le début d’une longue histoire d’amitié avec le public helvétique, qui perdure à l’heure actuelle. Hergé lui-même a découvert notre pays exactement dix ans plus tôt, du 28 août au 3 septembre 1922, à l’occasion d’un voyage avec les scouts de son collège bruxellois. En 1942, dans L’Étoile mystérieuse, apparaît Paul Cantonneau, premier personnage suisse des aventures de Tintin, bien avant L’Affaire Tournesol (1956) dont une partie de l’intrigue se déroule sur les bords du Léman tant appréciés par le dessinateur.

En 2012, l’association Alpart – Les amis suisses de Tintin est heureuse de marquer ce triple anniversaire à travers le dossier de sa revue annuelle Hergé au pays des Helvètes, une participation en qualité de partenaire programme à BD-FIL, Festival de bande dessinée de Lausanne (14-17 septembre) et d’autres manifestations dont vous trouverez régulièrement le détail sur cette page. L'association Alpart vous promet une belle saison tintinophile 2012-2013 !

03/09/2012 - Publication du nouveau numéro de la revue Hergé au pays des Helvètes
 

© Alpart / Hergé-Moulinsart 2012

 

Depuis 2010, la revue Hergé au pays des Helvètes paraît chaque année en début d’automne. Cette année, le numéro 4 sort de presse le 3 septembre, 80 ans jour pour jour après les premiers pas de Tintin dans L’Écho illustré ! Il sera présenté officiellement lors du festival BD-FIL à la mi-septembre, mais les membres de l’association ayant réglé leur cotisation 2012 le recevront quelques jours auparavant, avec un carton d’invitation pour le vernissage de l’exposition de BD-FIL « La ligne claire » illustré par le dessinateur bien connu Exem et offert par le Festival.

Comme il se doit, ce numéro fait une large place aux 80 ans de Tintin en Suisse, avec un dossier qui revient, documents inédits à l’appui, sur l’introduction des aventures du reporter dans notre pays, sur leur publication dans de nombreux journaux oubliés même des tintinophiles les plus pointus et sur leur entrée dans l’imaginaire collectif des Suisses romands. Le professeur Paul Cantonneau, premier personnage suisse des aventures de Tintin apparu dans L’Étoile mystérieuses, n’est pas oublié : Hergé au pays des Helvètes dévoile d’étonnantes révélations sur sa « seconde vie »...

Parmi les « tintinanalyses » qui complètent le numéro, une interview du dessinateur genevois Exem revient sur la « ligne claire » léguée par Hergé et une étude fouillée se penche sur les reflets ambigus entre Tchang, l’enfant du Lotus bleu et de Tintin au Tibet, et de « Zhāng », son modèle réel, ami d’Hergé. La dernière section de la revue détaille les événements de l’année écoulée et les projets des mois à venir.

Sommaire :


Éditorial : En ligne claire, par Jean Rime

DOSSIER : TINTIN ET NOUS (1932-2012)
Tintin et la Suisse : une amitié en ligne claire ?, par Jean Rime
Paul Cantonneau, ou le génie silencieux, par François de Vataire
Je dirais même plus : Cantonneau, ce célèbre inconnu, par Jean Rime

TINTINANALYSES
La ligne claire selon Exem, par Ariel Herbez
Tintin à l’heure suisse
Tchang au pays des miroirs, par Christiane Gillièron Paléologue

ASSOCIATION
Eurêka !
Les aventures d’Alpart, par Francis Antoine Niquille
En route vers de nouvelles aventures !

Pour recevoir votre revue (sur abonnement), ne tardez pas à vous inscrire à l’association Alpart !

03/09/2012 - Alpart au Fesvial BD-FIL : l’horaire des conférences
 
À l’occasion de l’exposition « Les aventures de la ligne claire » présentée par le festival BD-FIL de Lausanne (voir plus bas), l’association Alpart, partenaire programme, organise deux conférences grand public autour du travail d’Hergé, présentées par Jean Rime, coordinateur de la revue Hergé au pays des Helvètes :
  • « Tintin au pays des Helvètes (1932-2012) : histoire d’une amitié en ligne claire ? »
Dimanche 16 septembre, 15h30, salle FIL-Actères (à côté du Palais de Rumine, voir signalisation sur place), accès libre.

Hergé est venu en Suisse en 1922. Tintin a, quant à lui, fait son entrée dans L’Écho illustré le 3 septembre 1932, soit 80 ans avant BD-FIL 2012. Cette conférence etrace, de 1932 à 2012, les rapports multiples entre Hergé, son œuvre et la Suisse.
 
  • « Tintin, la nuit : l’obscure clarté de la ligne d’Hergé »
Lundi 17 septembre, 14h, Palais de Rumine, salle du Sénat, accès libre.

Cette conférence propose un bilan décalé de l’esthétique de la lisibilité développée par Hergé dans son œuvre et un regard sur la complexité et les limites de l’utilisation de la ligne claire dans le dessin de scènes nocturnes.
 
Cette conférence sera redonnée le 22 septembre à 21h, à l’occasion de la Nuit des Musées.

Durant tout le festival BD-FIL (14-17 septembre), l'association Alpart tiendra un stand sous la grande tente. Le comité remercie d'ores et déjà les bénévoles sur place qui informeront les visiteurs sur nos activités.

Pour plus d'informations, voir le site de BD-FIL.

08/07/2012 - Tintin dans un numéro hors-série du Temps
 
L'année dernière, à la même période, sortait Les Personnages de Tintin dans l'histoire, un numéro hors-série de la revue française Historia - édité en partenariat avec Le Temps pour la Suisse - qui faisait dialoguer la création des aventures de Tintin avec les événements historiques majeurs du XXe siècle. Suite au succès rencontré, voici dans les kiosques la suite (et fin) de cette série.
 
Comme le souligne le plus tintinophile des journalistes suisses, Ariel Herbez (Le Temps, 07.07.2012), "de Tintin en Amérique à l’inachevé Tintin et l’Alph-Art, les quatorze titres de Tintin qui n’avaient pas trouvé place dans le premier volume sont mis en rapport avec les événements ou tendances historiques qu’Hergé avait saisis et choisis comme toile de fond ou trame de ses récits, ancrant ainsi ses héros dans leur époque".

De la Prohibition américaine à la conquête spatiale en passant par la Guerre froide et par l'émergence de nouveaux courants artistiques, c'est tout le XXe siècle que traverse Tintin, et à travers lui le lecteur de ce volume vendu au prix presse, mais avec une couverture cartonnée. Et on remarquera au passage, avec Ariel Herbez, que c'est L'Affaire Tournesol, album traité dans le volume, qui figure en "une", à travers un capitaine Haddock lisant le Journal de Genève (précisément ancêtre du Temps) et tenant sous le bras un très réel numéro de L'Écho illustré (voir Hergé au pays des Helvètes, n° 1).


 


Le volume est disponible dans les kiosques ou via la boutique en ligne du Temps.

25/06/2012 - Alpart participe aux "Aventures de la ligne claire" de BD-FIL 2012
 


Affiche : BD-FIL 2012 / Blain


Cet automne, l’association Alpart s’associe à l’édition 2012 de BD-FIL, le Festival de bande dessinée de Lausanne, en qualité de partenaire programme. Elle propose à cette occasion plusieurs rencontres qui mettront en lumière le rôle d’Hergé dans les « aventures de la ligne claire » et dans l’histoire de la bande dessinée.

Autour de l’exposition « Les aventures de la ligne claire » de BD-FIL 2012 (proposée du 6 au 23 septembre à l’Espace Arlaud), le Festival propose, en collaboration avec l’association Alpart, deux conférences grand public de Jean Rime, rédacteur en chef de la revue Hergé au pays des Helvètes :
  • Samedi 15 septembre (heure à définir) : « Tintin, la nuit : l’obscure clarté de la ligne d’Hergé »

    Cette conférence veut à la fois dresser un bilan de l’esthétique de la clarté développée par Hergé et porter sur elle un regard original et décalé, par l’examen de certaines de ses limites : présence des ombres, représentation des actions dans un contexte nocturne.

    Cette conférence sera redonnée le 22 septembre durant la Nuit des Musées.
 
  • Dimanche 16 septembre (heure à définir) : « Tintin au pays des Helvètes (1932-2012) : histoire d’une amitié en ligne claire ? »

    Si le jeune Hergé a découvert la Suisse en 1922 lors d’un voyage de scouts, son personnage de Tintin a fait son entrée dans l’hebdomadaire romand L’Écho illustré le 3 septembre 1932, soit presque 80 ans, jour pour jour, avant BD-FIL. Cette conférence retracera à la fois les rapports entre Hergé et la Suisse (notamment la genèse de L’Affaire Tournesol) et l’histoire de la réception de son œuvre dans notre pays, jusqu’à nos jours.

En plus de ces deux conférences, l’association Alpart sortira officiellement le numéro 2012 de sa revue Hergé au pays des Helvètes à l’occasion de BD-FIL et tiendra, durant toute la manifestation, un stand où les visiteurs pourront s’informer sur ses activités.




Affiche : Exem, une composition qui s'inspire de la couverture de Tintin au Tibet,
avec de multiples références à l'histoire de la bande dessinée, de McManus à Bob de Moor en passant par Alain Saint-Ogan.

Descriptif de l'exposition :
Source :
http://www.bdfil.ch

Présentée sur la totalité de l’Espace Arlaud, sur plus de 600 m2, cette exposition porte un hommage exceptionnel au langage fondateur et majeur de la bande dessinée franco-belge : la ligne claire. Ce langage graphique – popularisé par Hergé et défini en 1977 par Joost Swarte à l’occasion de l’exposition Tintin de Rotterdam – appelle notamment un contour systématique de tous les éléments du dessin par un trait en noir d’une épaisseur régulière, ainsi que l’apposition des couleurs en aplats, sans effets de dégradés. BD-FIL fait le pari ambitieux, par le biais de planches originales et de nombreux documents, de tenter de raconter les aventures de ce langage de légende. De ses prémices à son apogée dans les pages du Journal Tintin, en passant par son grand retour dans les années 80, son nouvel épanouissement dans l’édition actuelle ou sa forte utilisation publicitaire, les plus belles démonstrations graphiques et narratives s’offrent à vos yeux. Une exposition d’exception, avec des auteurs d’exception, pour goûter aux plus belles pages du 9ème art, comme pour vous ramener à vos plus émouvants souvenirs de lecture.

Du vendredi 7 au dimanche 23 septembre, du me au ve, de 12h à 18h, et le sa et di de 11h à 17h, ainsi qu’aux dates de BD-FIL, de 10h à 19h (sauf lu, jusqu’à 18h).

25/06/2012 - Alpart aux Rencontres tintinophiles de Senlis
 
Le samedi 30 juin à 16h30, Jean Rime donnera sa conférence "La réception de l'oeuvre d'Hergé en Suisse" aux Journées tintinophiles de Senlis (F). Au-delà de cette actualité alpartienne, le programme de ces nouvelles rencontres concoctées par l'association "Les tintinophiles c'est nous" s'annonce passionnant. Les membres d'Alpart auront également le plaisir d'y retrouver des noms connus : Hélène Meuter, Pierre Joseph ou Jean-Pierre Talbot ont tous trois été invités par notre association l'année dernière !

 

 

Pour plus d'informations : http://les-tintinophiles-c-est-nous.over-blog.com

Les membres d'Alpart français ou belges pourront, s'ils le souhaitent, s'acquitter de leur cotisation directement sur place.

25/06/2012 - Dessin de Barrigue en "une" de Vigousse
 
Le 27 avril dernier, le magazine satirique romand Vigousse avait confié au dessinateur Barrigue l'illustration de sa "une". L'humoriste a choisi de s'inspirer du célèbre gag du sparadrap, compris dans les scènes hevlvétiques de L'Affaire Tournesol. Rencontré au Salon du Livre et de la Presse de Genève, Barrigue a gentiment gratifié notre exemplaire d'un petit dessin, non sans souligner, en substance : "Quand même, on vit dans un monde injuste : moi, je m'échine à réaliser des dessins en hommage à Hergé, et lui ne me rend jamais la pareille."

25/06/2012 - Hergé et la Suisse : revue des publications 2012
 
En attendant le prochain numéro de notre revue Hergé au pays des Helvètes, annoncé pour septembre, deux publications récentes complètent notre connaissance des liens entre Hergé et la Suisse : le dernier numéro de la revue Les Amis de Hergé, ainsi que le nouvel opus de Philippe Goddin consacré au scoutisme d’Hergé.

Hergé chez les scouts de Philippe Goddin

Après la conclusion en 2011 de sa Chronologie d’une œuvre en sept volumes, et quelque cinq ans après sa «chronologie d’une vie» (Hergé, lignes de vie, 2007), Philippe Goddin affine encore l’exploration minutieuse de la biographie d’Hergé, à travers le prisme, cette fois-ci, du scoutisme. Rédigé avec la collaboration de l’historien Thierry Scaillet, Hergé chez les scouts (éd. Avant-Propos) relate dans le détail les rapports entre «Renard curieux» et le mouvement fondé, l’année même de sa naissance, par l’Anglais Baden-Powell.

Le chapitre qui intéressera plus particulièrement les helvético-tintinophiles concerne le voyage de la troupe de Saint-Boniface, à laquelle Georges Remi appartenait, dans les Dolomites durant l’été 1922. Durant ce périple, en effet, les éclaireurs sont passés par la Suisse avant de rejoindre l’Italie. Le sujet avait déjà été abordé dans le tome I de la Chronologie d’une oeuvre (2001), où étaient publiés pour la première fois des croquis du jeune dessinateur réalisés à cette occasion (p. 24-31, p. 105). Philippe Goddin y revient longuement dans un chapitre intitulé « Scout et passe-frontières ». On y apprend par le menu, presque heure par heure, l’itinéraire suisse de la troupe, depuis l’arrivée en gare de Bâle le 28 août 1922, jusqu’à la frontière italienne à Müstair, franchie le 3 septembre. Entre-deux les scouts ont ainsi transité par les chutes du Rhin, «éblouissante[s] d’écume et de fracas», par Zurich où ils ont fait étape, par Ragaz, les gorges de la Tamina, les sources de Pfäfers, Coire, Felsberg, Thusis, la Via Mala, la ligne de l’Albula et le pont de Landwasser, Samedan, le glacier du Roseg, Pontresina, le Muottas Muragl, Tschierv et Santa-Maria.

Fourmillant de détails et d'anecdotes (au détriment parfois de l'analyse), le récit de Goddin est complémentaire de l’abstract fourni il y a dix ans dans la Chronologie d’une oeuvre : si on n’y retrouve malheureusement pas les dessins de Georges Remi (qu’on espère voir un jour publiés dans leur intégralité), une large documentation photographique y supplée. Et surtout, les généreuses citations de deux relations du voyage : un rapport intitulé Camp au Tyrol, non signé, et – plus intéressant encore – un récit titré La Suisse, inédit, et signé, quant à lui, Georges Bourgoignie et... Georges Remi.





La revue des Amis de Hergé

Quant au dernier numéro des Amis de Hergé (n° 53, printemps 2012), il reproduit (p. 24) de larges extraits d’une lettre inédite d’Hergé à son secrétaire, Marcel Dehaye. Datée du 25 juin 1948, elle détaille une journée de Georges Remi et de son épouse à Glion et à Montreux en compagnie de leur ami Jean Libert. Voilà qui fera plaisir à notre montreusien de président !

Les passionnés de mécaniques suisses, pour leur part, fileront à la p.16 où il est question d’une montre Tintin de marque Helva de 1954, évoquée indirectement... dans La Vallée des cobras, l’une des aventures de Jo, Zette et Jocko.



Coordonnées : www.lesamisdeherge.com

02/03/2012 - Conférence de Jean Rime co-organisée par Alpart à la Bibliothèque de Montreux
 
80 ans après la première apparition des aventures de Tintin dans la presse helvétique, l’association Alpart s’associe à la Bibliothèque municipale de Montreux-Veytaux à l’occasion d’une conférence de Jean Rime sur le thème « Tintin au pays des Helvètes, ou la réception de l’œuvre d’Hergé en Suisse (1932-2012) ». Celle-ci aura lieu le jeudi 15 mars 2012, à 19h30 à la bibliothèque de Montreux (Grand-Rue 92).  
Descriptif :

« Savez-vous que Tintin paraît en Suisse romande depuis 1932, dans l'hebdomadaire catholique L'Écho illustré ? Les Suisses romands sont de vieux amis de mes séries... »

Hergé, Tintin et moi (1975)

Dès ses années de scoutisme, le créateur de Tintin avait noués avec la Suisse des liens d’affection qui se sont poursuivis durant toute sa vie : on connaît ainsi ses escapades régulières au bord du lac Léman et dans les Alpes, son admiration pour le savant suisse Auguste Piccard – modèle du professeur Tournesol –, et bien sûr la représentation de Genève et ses environs dans L’Affaire Tournesol.
 
Si le dessinateur belge est resté fidèle à notre pays durant toute sa carrière, la Suisse le lui a bien rendu : pendant plus de cinquante ans, ses bandes dessinées ont été publiées, non sans quelques aménagements, dans L’Écho illustré puis dans d’autres périodiques romands et germanophones. Plus récemment, des traductions en suisse allemand, en romanche ou en patois ont confirmé l’ancrage identitaire du reporter belge dans le vécu de la population suisse. Ce ne sont là que quelques indices, parmi bien d’autres, de la présence de Tintin dans notre imaginaire individuel et collectif. À l’aide de nombreux documents iconographiques, en partie inédits, on essaiera de retracer et de comprendre cette histoire d’amitié qui dure depuis 80 ans.

Cette conférence est organisée par la Bibliothèque municipale de Montreux-Veytaux en partenariatavec l'association Alpart et avec le soutien de Promove.ch – Promotion économique de la Riviera.

Pour plus d'informations :
Voir le flyer de la manifestation.
Voir le site Bibliovaud

02/03/2012 - Le comité d'Alpart à Nivelles (B)
 
Comme le printemps dernier, une délégation du comité d'Alpart a fait le déplacement de NIvelles, en Belgique, à l'occasion de l'assemblée générale de l'association Les Amis de Hergé, grand raout tintinophile annuel. Elle a eu l'occasion d'y présenter ses activités sur un stand prévu à cet effet et de revoir nombre de membres belges ou français de l'association.
02/03/2012 - Conférence à La Tour-de-Peilz
 
Ce printemps, Tintin est décidément à l'honneur en Suisse ! Outre le séminaire "Tintin au pays de la fascination" donné à l'université de Neuchâtel (voir ci-dessous) et la conférence de Jean Rime (voir ci-dessus), nous apprenons que "Connaissance 3", un programme qui se présente comme "l'université des seniors", proposera une conférence de Grégoire Mantangero sur le thème "Quelques secrets de Tintin et d'Hergé" :
 

«Tintin, c'est moi!», disait Hergé en parlant de sa créature de papier. Cet aveu autobiographique n'explique pas pour autant le succès aussi universel qu'intemporel du célèbre reporter à la houppe. Bien davantage passionné par le phénomène Hergé plutôt que tintinophile, Grégoire Montangero se propose de synthétiser les analyses des plus grands spécialistes de ce créateur d'exception.

(Communiqué des organisateurs)

Cette conférence aura lieu le lundi 12 mars à 14h30 à la salle des Remparts (Pl. des Anciens-Fossés - 1814 La Tour-de-Peilz), entrée de CHF 10.- (prix normal, gratuit pour les abonnés de Connaissance 3 et pour les étudiants).

Pour plus d'informations :
Voir le site de "Connaissance 3"


27/02/2012 - Tintin à l'université de Neuchâtel, avec Benoît Peeters et Philippe Delisle
 
Sous le titre "Tintin au pays de la fascination", notre personnage favori devient le héros d'un séminaire donné à l'Institut du langage et de la communication de l'université de Neuchâtel par les professeurs Fabrice Clément et Louis de Saussure. De nombreux intervenants tenteront d'éclairer, avec des points de vue et des méthodes variés, le succès de la bande dessinée d'Hergé.
 
La fascination Tintin résulte d'une subtile alchimie narrative dans laquelle l'histoire du XXe siècle, les valeurs morales occidentales, les personnages caricaturaux ou les décors réalistes se mettent, dès le premier instant de lecture, à nous parler un langage immédiatement familier à portée universelle.

Afin de comprendre cette mécanique complexe, le séminaire "Tintin au pays de la fascination", organisé par les professeurs Fabrice Clément et Louis de Saussure, réunira historiens du XXe siècle, historiens de l'art, critiques littéraires, archéologues, spécialistes de la communication, scénaristes de bande dessinée, linguistes et psychologues afin de mieux comprendre le pouvoir de fascination de ces petites cases de couleur.


(Communiqué de l'université de Neuchâtel)

Deux conférences publiques sont programmées dans le cadre de ce séminaire :
  • Philippe Delisle :  «L'oeuvre Hergé, du terreau catholique à un esprit plus
    universel», 17 avril 2012, 18h30.
  • Benoît Peeters : «Le phénomène Tintin», 24 avril 2012, 18h30.
Ces deux conférences auront lieu à l'Aula des Jeunes-Rives (Faculté des Lettres et des sciences humaines, Espace Louis-Agassiz 1 à Neuchâtel.
Les autres séances du séminaire (voir ici), qui ont lieu les mardis matins, sont ouvertes aux étudiants de Master ou sur inscription. L'association Alpart se réjouit de cette démarche scientifique plurielle, à laquelle elle a été indirectement associée sous la forme d'une conférence que donnera Jean Rime le 27 mars de 10h à 12h sur le thème "Réception locale - lecture universelle : les aventures de Tintin en Suisse (1932-2012)".

Cette conférence sera également donnée le 15 mars 2012 à 19h30 à la Bibliothèque municipale de Montreux-Veytaux (plus d'information à venir).

Pour plus d'informations :
Les médias du jour relaient largement cette information.
Voir le communiqué de presse officiel de l'université de Neuchâtel.

Pour les images extraites de l'oeuvre d'Hergé : © Hergé / Moulinsart 2011
Ceci n'est pas le site officiel de Tintin. L'œuvre d'Hergé est protégée par le droit d'auteur. Aucune utilisation ne peut en être faite sans l'autorisation de la société Moulinsart